Lettre ouverte à L’Amérique Latine

Monday, December 15th, 2014
Paris, le 4 décembre 2014
« L’européen n’a pu devenir un homme qu’en créant
 des monstres et des esclaves »
Jean-Paul Sartre
Madame Amérique Latine, lieu où j’ai habité, survécu, souffert et pue j’ai apprécié.
Touché par la question de votre identité, j’aimerais bien vous demander, d’une part, la raison de votre joie d’être conquis par la raison européenne et d’outre part, le pourquoi de votre révolution inachevée.

En effet, j’ai fouillé dans votre passé et je ne suis pas capable de trouver votre « visage ». Néanmoins il est vrai que la tâche de se chercher à soi même en soi n’est pas facile. Je suppose que c’est pour cette raison que votre aliénation est légitime. Aujourd’hui vous êtes un peuple sans historie, en fait ceux qui n’ont pas été touchés par l’avance de la modernité occidentale sont restés comme des pays sous-développés. Par ailleurs, vous que toujours été pour les européennes un continente plain de sang, d’alcoolisme, de débordements et celui qui fait une grande affaire avec ce était Gabriel García Márquez. Maintenant les européennes sont fatigués d’acheter du réalisme magique et ils achètent des dictatures et des disparus. D’ailleurs, l’Europe est encore la rationalité et vous êtes le désordre, la passion et la turbulente.
Ensuite, en ce que concerne votre révolution inachevée je suis sûr qu’à l’époque (début du 19ème siècle) Bolivar aurait été un petit mal tant que chef militaire et politique, que les oligarchies régionales soutenues par l’Angleterre et la France qui ont balkanisé votre terre. En parlant spécifiquement, quelqu’un dépasse quelque chose quand il surpasse ce que l’autre l’avait questionné, dans ce cas votre révolution n’était pas une révolution parce que elle n’a pas changé l’ordre social dominant. Il faut bien reconnaître que votre révolution était plus une réforme dans le sens strict du mot. Je trouve qu’il est approprié de rappeler José Martí : « L’amour à la patrie, n’est pas l’amour ridicule à la terre ou à l’herbe que mes pieds foulent; c’est la haine invincible envers celui qui l’opprime, c’est la rancune éternelle envers celui qui  l’attaque. »
Quoiqu’il en soit, il faut agir vite pour terminer la révolution inachevée même 200 ans plus tard, à l’époque contre l’Espagne, cependant actuellement l’adversaire est immense et invisible. Enfin, tout ce qui existait peut revenir. Je parle d’un vrai changement social et d’une unification de votre territoire.

Un exilé.
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Slam de Poesía en Colombia

Slam de Poesía en Bogotá

Vers Les Etoiles

“The wide world is all about you: you can fence yourselves in, but you cannot forever fence it out.” J.R.R. Tolkien

criss!! ❤

Leer ayuda al corazón <3

IMPREINTofficial

The official page of the artist created to host the project 'CUT OFF'.

La pupila insomne

...Oh, la pupila insomne y el párpado cerrado. Rubén Martínez Villena

Placer Oral

Hola... Mi nombre es Rosalum@.... Intentare en "placer oral" describir mis placeres y las sensaciones experimentadas por mi paladar. Al mismo tiempo procurare que sirva para divertir y criticar.... Divertir al lector y criticar todo aquello que siendo potencialmente un placer oral... No cumpla con las expectativas creadas u ofertadas. Me deseo suerte y constancia.

El Club de las intensas

Hechas de desastres emocionales

Genesis :)

TODO ESTA EN TI, NO DEPENDAS DE NADIE PARA SER FELIZ!!!!

Unusual

Amateur Writings

A París con Elena

París te espera. Te propongo un paseo juntos por el Barrio Latino, Montmartre, Saint Germain, los Campos Elíseos, el Marais o navegando por el Sena.

Llave de Cristal

Todo lo que cruza la mente resulta escribible

ALMA-NAQUE

"Para los que viven y desviven, para los que mueren y desmueren."

Donovan Rocester

Una dimensión de relatos, pensamientos y poesía...

Realidad Bohemia

Red internacional de escritores.

Jamais vu

No lo recuerdo bien pero tal vez esto sí pasó.

Mar acá, mar acuyá

Blog personal de @dajallo. Nómada, pirata y stalker digital.

QuéLeer

Literatura para no literatos

Exégesis y poesía

Filosofía, poesía, arte, matemática, música, etc

%d bloggers like this: